ares, l’émulateur multi-systèmes

  • Publication publiée :24 octobre 2023
  • Post category:Emulation
  • Temps de lecture :5 min de lecture
You are currently viewing ares, l’émulateur multi-systèmes

Vous cherchez un émulateur qui supporte plusieurs consoles et qui se soucie de la fidélité à l’original ? Alors vous devriez essayer ares, un émulateur multi-systèmes créé par Near (ex byuu), le développeur de higan et bsnes.

Ares est né le 14 octobre 2004, sous le nom de Phoenix, comme un projet personnel de Near pour apprendre la programmation et l’émulation. Au fil des années, il a évolué pour devenir un émulateur ambitieux et respectueux, qui se concentre sur la précision et la préservation des jeux. Ares émule actuellement 32 machines différentes, allant de l’Atari 2600 à la PlayStation, en passant par la Super Nintendo, la Mega Drive, la Neo Geo ou encore la PC Engine. Il supporte également des extensions comme le Super Game Boy, le Mega CD, le 32X ou le Nintendo 64DD.

Ares se distingue par ses fonctionnalités avancées, qui visent à améliorer l’expérience de jeu et à respecter l’œuvre originale. Parmi ces fonctionnalités, on peut citer :

  • Le contrôle dynamique du taux de rafraîchissement, qui permet de synchroniser à la fois l’audio et la vidéo pour un rendu fluide, même si le système émulé n’a pas le même taux que le PC.
  • Les sauvegardes instantanées, qui permettent de reprendre le jeu à n’importe quel moment, même si le jeu n’a pas de fonction de sauvegarde native.
  • Le run-ahead, qui permet de réduire le décalage entre l’entrée et la sortie en anticipant les actions du jeu, pour obtenir une latence plus faible que sur le matériel réel avec un écran CRT.
  • Le rembobinage et l’avance rapide, qui permettent de revenir en arrière ou d’accélérer le jeu à volonté, pour passer les scènes longues ou corriger les erreurs.
  • Les shaders pixelisés, qui permettent d’appliquer des filtres basés sur des shaders pour améliorer le rendu visuel, comme simuler l’aspect d’un écran CRT ou lisser les pixels. Ares est livré avec quelques shaders, mais il est possible d’en ajouter d’autres depuis quark-shaders, ou d’en créer soi-même en utilisant GLSL.
  • La correction des couleurs, qui permet d’émuler les caractéristiques d’affichage des systèmes originaux pour une expérience authentique. Vous êtes nostalgique des couleurs délavées de l’écran original de la Game Boy Advance, ou vous jouez à un jeu qui repose sur le fantôme LCD ? Ares vous couvre.
  • La cartographie multiple des entrées, qui permet de configurer les contrôles une seule fois et ils seront automatiquement adaptés à chaque système émulé. Avec les manettes virtuelles, vous n’avez pas besoin de vous soucier de la compatibilité des boutons.

Certains systèmes sont encore expérimentaux et ne sont pas recommandés pour une utilisation quotidienne. C’est le cas notamment de l’Atari 2600, du MSX, de la PC Engine CD, de la Neo Geo ou de la PlayStation. Ces systèmes peuvent présenter des bugs, des incompatibilités ou des fonctionnalités manquantes.

ares est un émulateur en développement constant, qui reçoit des mises à jour fréquentes. Il se démarque par sa précision et sa préservation des jeux rétro. Il offre des fonctionnalités avancées qui visent à améliorer l’expérience de jeu et à respecter l’œuvre originale.

Pour télécharger et essayer ares, visitez le site officiel : ares-emu.net