Les emulateurs enfin autorisés par Apple

  • Publication publiée :9 avril 2024
  • Post category:Emulation / News
  • Temps de lecture :2 min de lecture
You are currently viewing Les emulateurs enfin autorisés par Apple

Apple a récemment annoncé l’autorisation des émulateurs de jeux sur iPhone et iPad, marquant un changement significatif dans sa politique de l’App Store. Cette décision, influencée par les pressions réglementaires antitrust, notamment le Digital Markets Act en Europe et un procès aux États-Unis, signifie que les utilisateurs d’iPhone européens peuvent désormais installer des applications depuis d’autres sources que l’App Store officiel.

Jusqu’à présent, l’utilisation d’émulateurs sur iPhone nécessitait un « jailbreak » de l’appareil, une opération risquée pouvant entraîner des dysfonctionnements. Cependant, une mise à jour récente des conditions d’utilisation de l’App Store a simplifié la procédure, permettant l’installation officielle d’émulateurs populaires sur Android tels que Duckstation (PS1), PPSSPP (PSP) ou Dolphin (GameCube) sur iOS.

Cette ouverture offre aux joueurs la possibilité de revivre les jeux classiques des consoles d’ancienne génération sur leurs appareils mobiles, avec des contrôles tactiles adaptés. Toutefois, Apple impose certaines restrictions : les développeurs peuvent partager des jeux sur leur émulateur à condition qu’ils respectent « toutes les lois applicables », interdisant ainsi le partage de jeux piratés.

Ce changement s’inscrit dans un contexte plus large de modifications des politiques d’Apple concernant les types d’applications et les contenus in-app. Par exemple, les services de cloud gaming tels que Xbox Game Pass ou GeForce NOW, auparavant indisponibles sur iOS sans passer par une version web, bénéficient également de ces nouvelles règles.